Alors que Spider-Man et Deadpool ont actuellement leur propre série à eux, Panini Comics nous propose de revenir sur quelques moments qui ont forcé le tisseur et le mercenaire disert à faire équipe. C'est donc sous la forme d'un beau Marvel Deluxe que nous pouvons apprécier ces trois histoires publiées entre 2011 et 2014 qui mettent en scène les deux protagonistes, tantôt alliés, tantôt rivaux, pour le plaisir de Deadpool et au grand dam de Spidey.

Couverture de Deadpool / Spider-Man : Spideypool

Le première histoire nous montre un Spider-Man traqué et harcelé par Le Caméléon. Ce dernier arrive à droguer l'Araignée, mais Deadpool entre en scène pour mettre son camarade à l'abri avant de décider de piéger à son tour le Caméléon en portant le costume du Tisseur le temps d'une journée.

Avec un dessin moderne et très dynamique, on découvre un Spider-Man en difficulté alors qu'il doit une nouvelle fois faire face à son premier ennemi historique. On prend autant de plaisir à voir Deadpool endosser le costume de l'Araignée que lui-même en agissant comme son idole. Si cette première partie est assez courte, on arrive quand même à y trouver une pointe de complicité entre les deux héros.

La deuxième et principale aventure est un crossover entre Spider-Man, Deadpool et Hulk. Le mercenaire aide des malfrats à infiltrer un laboratoire qui développe une technologie permettant d'accéder à des mondes parallèles. Bruce Banner, qui y travaille, Spider-Man, venu arrêter les cambrioleurs, et Deadpool se retrouvent propulsés dans un monde où leurs doubles sont différents.

Cette histoire en trois actes nommée Identity Wars s'attarde sur les trois protagonistes et le rapport qu'il vont avoir avec leurs doubles et ce nouvel univers. Les événements vont d'abord les séparer pour mieux les rassembler au final. Ils devront chacun faire face à un questionnement personnel différent : tandis que Spider-Man se pose sous un nouvel angle la question du pouvoir et des responsabilités qui en découlent, Bruce Banner va enfin connaître la paix intérieure, débarrassé de la rage de Hulk. Deadpool quant à lui possède un arc beaucoup plus léger, mais on revient à son éternelle dualité. Héros ou vilain ?

La dernière histoire nous montre Deadpool aidant Peter Parker, bloqué dans son propre rêve où des menaces se sont infiltrées, menaçant de prendre le contrôle de son esprit. Mais la réalité s'avère bien différente.

Divisée en deux parties, cette dernière aventure commence comme un exercice de style intéressant où le mercenaire à la langue bien pendue doit guider et protéger Spider-Man dans un monde onirique hostile qui va mettre à l'épreuve leur confiance et leur esprit d'équipe. Après un retournement, la dynamique se retrouve modifiée et le rapport entre les deux personnages prend une autre dimension. On apprécie également le dessin d'Aaron Kuder qui fonctionne très bien dans la première moitié.

Sans révolutionner le comics de super-héros, ce Spideypool propose des histoires intéressantes et agréables à suivre avec un bon mélange d'humour et d'action bien représentatif des deux personnages. Vous pourrez l'apprécier en guise d'introduction ou en complément de la série Spider-Man/Deadpool éditée dans la collection Marvel Now! de Panini. Deadpool / Spider-Man : Spideypool est toujours disponible chez votre libraire et sur les sites habituels.

__________

Acheter Deadpool / Spider-Man : Spideypool sur Amazon !

Ce recueil contient : Deadpool (2013) Annual #1, Amazing Spider-Man Annual #38, Deadpool (2008) Annual #1, Incredible Hulks Annual #1, Avenging Spider-Man #12-13

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *