Comment apporter un vent de fraicheur et de nouveauté dans le paysage télévisuel super-héroïque ? En piochant dans un personnage inventé dans un comics des années 80 qui a déjà connu une adaptation en série animée dans les nineties et une en série live en 2001 bien sûr ! Si le nom de The Tick ne vous dit rien, préparez-vous à découvrir une des parodies de super-héros les plus populaires.

Après un test concluant via un épisode pilote diffusé à l'été 2016, Amazon Prime Vidéo dévoile une moitié de la première saison de The Tick en août 2017 pour ensuite envoyer la deuxième fournée en février dernier. Derrière sa direction artistique kitch et son aspect cartoony, la série cache en fait un terrain de jeu où les genres y sont allègrement détournés... mais jusqu'où ?

Poster de The Tick

Arthur est un jeune homme qui passe tout son temps à essayer de prouver que La Terreur est de retour, le plus grand super vilain de tout les temps qui a tué son père vingt ans plus tôt. Adepte des complots mais pris pour un fou par tout le monde il va faire la connaissance de The Tick, un super-héros en costume bleu avec deux antennes sur le front qui va le suivre partout répétant qu'il a un destin à accomplir. The Tick croit les théories sur le retour du grand méchant et ils vont donc faire équipe après qu'Arthur trouve un costume ultra sophistiqué de super-héros qui ressemble à une mite et devienne un héros malgré lui.

La série maîtrise ses personnages, forcément elle est porté par Ben Edlund le créateur du personnage en comic book et des deux séries précédentes ! Les personnalités sont bien définies, d'un côté Arthur manque de confiance en soi mais est intelligent et connait le fonctionnement du monde super-héroïque (presque à la limite du quatrième mur) qui contrebalance l'enthousiasme communicatif de The Tick, la caricature du justicier héroïque au cœur pur et invulnérable. Ce dernier ignore son passé et qui il est, il va donc en profiter pour chercher ses origines. Prenant tout au premier degré et agissant avec naïveté, The Tick est le principal ressort comique de la série et profite de la performance du génial Peter Serafinowicz.

Le grand méchant Terreur est incarné par Jackie Earle Haley (vu dans Preacher, Rorschach dans Watchmen) qui joue à la perfection le vilain cabotinant et élaborant des plans plus farfelus les uns que les autres. Son acolyte Janet essaie d'apporter un peu de rationalité, mais ses pouvoirs électriques ont la fâcheuse tendance à attirer la poussière ce qui lui vaut le surnom de Miss Lint (ou Peluche en version française).

Parmi les alliés on retrouve Superian, le super-héros le plus populaire et qui aime ça dont l'apparence et les pouvoirs rappellent Superman. Midnight, un chien parlant qui a raccroché en écrivant un livre sur sa vie en tant qu'ex-superhéros. Ou encore Overkill, une parodie de Deathstroke qui ne jure que par l'action et la violence, accompagné de son assistant Dangerboat, un... bateau doublé par Alan Tudyk.

L'humour est omniprésent et la série ne parodie pas seulement les productions super-héroïques des différentes époques, mais elle joue aussi avec les codes des films d'espionnages et d'action dans des situations complètement absurdes renforcées par des effets visuels assez cheap qui collent avec le ton et le propos et un générique d'ouverture de qualité. Malheureusement, on regrette une écriture qui espace un peu trop les bons moments avec des périodes moins rythmées. La limite visuelle se fait également sentir sur certaines scènes et donne parfois l'impression de regarder une websérie.

The Tick a le mérite d'être rafraichissante dans un paysage super-héroïque télévisuel qui table plus volontiers sur les ambiances sombres et sérieuses ou qui n'assument pas leur côté nanardesque (coucou la CW). On rigole bien et on se plaît à suivre ses personnages aux dégaines ridicules, même si ça manque parfois de vrais bons moments. En tout cas, la série est déjà renouvelée pour une saison 2 qu'on regardera sans avoir à se forcer. The Tick est disponible sur Amazon Prime Video.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *