C'est le mois dernier que nous avons découvert, puis binge-watché, les deux saisons de The Good Place, une série qui nous aura totalement surpris par ses qualités de comédie, d'écriture et de mise en scène, mais aussi par son incroyable capacité à se renouveler constamment. Un énorme coup de cœur de positivité et d'humour que nous vous avions déjà partagé en vidéo !

Affiche The Good Place

Eleanor Shellstrop se réveille dans un bureau où on lui annonce qu'elle est morte. Après avoir rapidement accepté la nouvelle, on la rassure en lui disant que tout va bien car elle a atterri au Bon Endroit : The Good Place. Ça va très bien à Eleanor même si elle sait pertinemment qu'elle n'a rien fait pour mériter une telle place vu qu'elle a mené une vie en étant complètement odieuse et égoïste. Là où ça coince, c'est que depuis qu'elle y est arrivée par erreur, le Bon Endroit commence à se détraquer. Toutes les mauvaises actions qu'elle fait ont des répercussions sur son environnement. Elle va tenter de se dissimuler et apprendre à devenir une bonne personne en prenant des cours d'éthique donnés par son voisin, Chidi, à qui elle a confié son secret.

Cette série est une comédie qui repose en grande partie sur le comique de situation. Les scènes plus différentes les unes que les autres s'enchainent sans jamais tomber dans la redite, tous les personnages ont droit à leur propre intrigue, évoluent au fil des épisodes et découvrent avec nous les règles qui régissent le Bon Endroit.

La vision du Paradis développée ici est très intéressante et assez novatrice puisque le Bon Endroit est divisé en quartiers qui contient des gens complémentaires, regroupe les individus par paires d'âmes sœurs (et oui, la vie après la mort existe et les âmes sœurs aussi !), fournit à chacun la maison qui correspond exactement à ses attentes et possède encore d'autres détails comme par exemple l’impossibilité de dire des gros mots, les mots vulgaires étant remplacés par des mots plus doux pour les oreilles, fuck devient ainsi fork ou, en français, merde se transforme en merle.

Les acteurs incarnent à la perfection leurs personnages : que ce soit Kristen Bell (Veronica Mars), excellente dans la détestable Eleanor ; William Jackson Harper avec le personnage de Chidi, un prof d'éthique toujours indécis mais qui possède un bon fond ; Manny Jacinto, hilarant dans son interprétation de Jianyu le moine bouddhiste qui malgré son vœu de silence demeure un des personnages les plus drôles du show et Jameela Jamil qui joue Tahani, la parfaite princesse à qui tout réussi mais qu'on a du mal à détester tellement elle déborde de gentillesse envers tout le monde.

Mais les non-mortels ne sont pas en reste puisqu'on retrouve le charismatique Ted Danson qui incarne Michael, l'architecte du quartier paradisiaque dans lequel évolue les personnages, accompagné de Janet, son assistante, une forme de vie créée pour faciliter la nouvelle vie des habitants en répondant au mieux à leurs questions et à leurs besoins. Le personnage de Janet a d'ailleurs tellement évolué (littéralement) au fil de la série qu'elle en est devenue la pierre angulaire.

La série joue la carte du renouvellement permanent, la situation finale de la première saison relance complètement l'histoire pour partir dans une nouvelle direction en évitant d’essouffler le concept et on a droit une saison deux très différente et tout aussi intéressante qui se solde également par un autre changement de cap important qui nous promet une troisième saison des plus intrigantes.

Bien sûr, il est difficile de passer à côté d'un message assez convenu, mais qu'il est de bon ton de rappeler malgré tout : être plus sympa avec les autres, c'est agir sur son environnement et c'est finalement pas si mal que ça. En plus, la série arrive à avancer son propos sans tomber dans la mièvrerie.

The Good Place est un divertissement rafraichissant qui possède une écriture surprenante et intelligente. Portée par un casting qui rend honneur à ses personnages attachants et bien développés, la série n'emprunte jamais deux fois le même chemin et mieux, elle se réinvente à chaque nouvelle itération. Il ne reste plus qu'à patienter jusqu'à la sortie de la troisième saison qui devrait nous surprendre encore une fois !

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai adoré la saison 1 aussi, j’ai commencé la 2 mais je l’avais mis en pause, il faut que je la reprenne !!

    1. Ouais ! Ça vaut le coup de continuer cette série !