Après avoir eu un coup de cœur pour Le Club des Punks Contre L’Apocalypse Zombie de Karim Berrouka et lu son dernier roman Lovecraftien Celle qui n’avait pas peur de Cthulhu, il ne me restait plus que Fées, Weed et Guillotines à lire et qui cette fois nous plonge dans un univers d’Urban Fantasy avec une touche de polar et de policier.

Karim Berrouka Fées Weed et Guillotines2

On va suivre Marc-Aurèle Abdaloff, un détective privé qui va devoir s’occuper d’une affaire pas commune confiée par Jaspucine, une véritable fée. Elle va en effet lui demander de retrouver Zhellébore, une fée qu’elle déteste et pour cela il n’aura qu’un indice : un sourire, celui de plusieurs personnes d’époque et d’apparence différentes. À cette requête étrange va alors s’ajouter d’autres évènements assez louches survenus dans la capitale. Étienne, un ami du détective qui travaille au BCE, le Bureau des Crimes Extrêmes va trouver un enfant dans un appartement rempli de weed, de pierres précieuses et de trois vieilles emprisonnées, un bébé va être kidnappé et ses coéquipiers vont se retrouver tous frappés d’un endormissement soudain. Mais derrière tout ce bazar se cache peut-être un complot d’une grande ampleur qui mêle monde des fées et monde des humains.

Encore un vrai coup de cœur pour ce récit dont chaque mot du titre est bel et bien au programme de l’histoire déjantée ! Il s’agit probablement de mon roman préféré de l’auteur qui passe ainsi juste devant Le Club des Punks Contre L’Apocalypse Zombie, tout simplement car je suis très sensible à l’Urban Fantasy en ce moment. On va retrouver ici un mélange des genres qui fonctionne vraiment bien. On a un monde qui ressemble au nôtre, avec son administration, sa technologie, ses détectives privés, sa police et cette ville de Paris, toujours un peu crasseuse et qui va à cent à l’heure. Et en même temps on va y voir une incursion de la Fantasy et de féerie. Les fées sont bien présentes mais elles sont très loin de l’archétype que l’on connait habituellement puisqu’elles sont loin d’être niaises, gentilles et fades. Jaspucine est un personnage fort, naturel et spontané auquel on accroche tout de suite, comme notre détective, Marc-Aurèle. Elle est constamment d’une humeur massacrante et complètement larguée dans ce monde moderne dont elle ne comprend pas certaines avancées technologiques comme l’ascenseur ou le téléphone. Car la dernière fois qu’elle est venue dans notre monde, c’était pendant la Révolution, autant dire il y a un bail. Ce qui va être l’occasion pour l’auteur de nous replonger dans ce contexte historique intéressant en réécrivant un peu notre Histoire de France pour la rendre un peu plus barrée.

Trois lutins dans un couffin
Trois couffins chez Dam’ Marmite
Crêpe aux yeux et soupe aux nains
Le plus gras sent bon la frite.

Toute la mythologie des fées est donc réinventée et assez audacieuse. On va pouvoir en apprendre un peu sur la société des fées, et leurs protocoles, tantôt stricts, tantôt what the fuck comme on en a l’habitude avec l’auteur. Les fées sont ici des femmes fortes, qui sont supérieures aux féaux et également bien au-dessus des humains qu’elles considèrent comme une sous-espèce. Elles sont caractérielles et rancunières, en d’autres termes, il ne faut pas les emmerder, même si elles possèdent également quelques faiblesses… Malgré ces quelques informations glanées au fur et à mesure du roman, on a envie d’en savoir plus et on reste frustré de ne pas voir le royaume des fées.

- C'était quoi la livraison et l'échange ?
- Un bébé fée. Et pas n’importe lequel.
- Échangé contre quoi ?
- Un bébé humain. On n'est pas trop porté sur le dressage de marmots chez nous. A vrai dire, ça n'intéresse personne. Trop compliqué, trop chronophage, trop aléatoire. Donc comme vous y mettez, en général, une ardeur qui défie toute logique, on échange. On vous file les nôtres pour un stage d'apprentissage de la vie, des bonnes manières, du respect de la classe dirigeante, et on les récupère quand ils ont dix ans. C'est simple, non ?

Enfin qui dit détective privé et kidnapping, dit enquête et c’est là qu’intervient le genre du polar noir qui va astucieusement se mêler à la fantasy. On va suivre cette enquête pleine de rebondissements avec intérêt et découvrir une histoire assez sombre de grande ampleur et une intrigue policière qui tient parfaitement la route. Pour cela notre détective ne sera pas seul puisqu’il y aura également Étienne de la BCE tout comme Premier de la classe, une sorte de Wikipédia à lui tout seul, pas très doué sur le terrain et qui a une propension aux phrases interminables. Une belle brochette de personnages attachants, drôles et intéressants qui fonctionnent bien ensemble. Pour les retrouver, j’ai également lu la nouvelle gratuite disponible en ebook intitulée Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m'égarer ? qui se passe dans ce même univers et permet de revoir Marc-Aurèle et Premier de la Classe pour une nouvelle enquête et quelques nouveaux personnages pas piqués des hannetons issus du mythe arthurien. De quoi faire durer un peu plus le plaisir de cet univers addictif.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu cet autre roman de Karim Berrouka mais avec tristesse également puisque je n’en ai désormais plus aucun à lire ! On retrouve encore une fois le style de l’auteur, dynamique, bourré d’humour, de métaphores et évidemment de grossièretés. On peut voir que Karim Berrouka aime mettre en avant des personnages féminins et ça fait du bien. Sans les rendre ultra badass ou stupide, l’auteur arrive à leur trouver à chaque fois une certaine justesse, une vraie personnalité et une vraie vie, ce qui fait qu’on s’y attache à chaque fois. Et cela sans délaisser les personnages masculins qui ne sont pas stéréotypés non plus. Les amateurs de fantasy humoristique devraient se pencher sur cette lecture qui mélange fantasy et polar noir en cassant les codes et en réinventant les personnages habituels. Fées, Weed et Guillotine c’est la promesse réussie d’une enquête barrée, de complots, d’humour, de fées qui n’ont pas la langue dans leur poche et en bonus quelques piques et réflexions sur notre société. Recommandé à 100% !

__________

Acheter Fées, Weed et Guillotines sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *