Des chauves-souris, un mystère à résoudre et un auteur australien, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir grâce à Babélio, le premier tome de cette saga jeunesse : Les Bizarres par Adam Cece chez Bayard Jeunesse. Dans ce court roman illustré, parfait pour l'automne ou Halloween et qu'on peut glisser dans le Pumpkin Autumn Challenge, on tente de résoudre le mystère de la catastrophe d'Huggabie City, une ville où tout le monde est normalement bizarre mais où tout le monde est devenu bizarrement normal. De quoi s'arracher les cheveux !

Dans la ville d'Huggabie City, le bizarre est la norme. Toutes les rues s'appellent Cours Digmont, on y trouve des piranhas végétariens, des chauves-souris tueuses, une prof de maths sorcière, un rat de laboratoire parlant portugais, des gens invisibles, des gens violets, bref tout va pour le mieux à Huggabie City. Jusqu'au jour où les parents du jeune Kipp deviennent soudainement normaux, envolé toute trace de bizarrerie, bonjour la routine 100% normale. Pour Kipp c'est d'abord un soulagement, lui qui a toujours rêvé d'avoir une famille normale, mais il va vite se rendre compte que ce n'est pas si chouette que ça. Ainsi lui et ses deux amis, Tobias Traîtrise et Coraline Chan vont alors enquêter sur cette catastrophe qui se propage à toute la ville à vive allure.

Dans ce court roman jeunesse, pas le temps de s'ennuyer ! On suit une petite enquête de nos trois protagonistes qui vont tenter de savoir qui est derrière cette catastrophe et pourquoi. Rapidement vont s'enchaîner les péripéties et les situations absurdes et rocambolesques, pour le plus grand plaisir des enfants. L'humour est bien évidemment au rendez-vous avec notamment un narrateur n’hésitant pas à interrompre le déroulement de l'histoire pour nous parler directement, à nous lecteurs. L'histoire fait également agréablement penser à Matilda de Roald Dahl, notamment à cause de Madame Turgan la méchante prof de maths sorcière au sale caractère qui veut transformer en bestioles ou en cuvette de toilettes nos trois personnages pour avoir oser sécher les cours.

Une ode à la différence

Dans cette ville où l'étrangeté est la règle, tout le monde vit heureux, chacun est libre d'être lui-même et tout va pour le mieux, même si Kipp rêverait parfois que sa famille soit normale. C'est bien connu, on désire souvent ce que l'on ne possède pas ou ce qu'on ne peut avoir. Mais lorsque son vœu se réalise, il n'est plus très sûr de le vouloir encore tant ses parents ne sont plus qui ils étaient. Une tragédie qui s'étend à l'ensemble de la ville, la plongeant dans un ennui mortel : le pirate devient même expert comptable ! La ville qui était si farfelue deviens barbante à souhait et perd toute sa singularité. Les gens perdent leurs personnalités et les particularités qui faisaient d'eux des individus à part entière. Ainsi à travers un récit léger, fun et drôle, l'auteur parvient à critiquer notre société hyper modelante qui tend à lisser les bizarreries de chacun et à dévaloriser les marginaux. Un très bon point pour ce roman qui permet d'apprendre aux enfants à apprécier la différence des autres et à les accepter comme ils sont.

Voyez-vous, les gens normaux n'apprécient pas les marginaux. Le citoyen ordinaire ne supporterait jamais de faire un trajet de bus avec une sorcière pour voisine. Les parents ordinaires n'ont aucune envie d'envoyer leurs enfants étudier aux côtés de trolls ou de vampires. La bizarrerie, ça leur fait peur ! C'est pourquoi l'État s'efforce depuis longtemps d'identifier tous les citoyens présentant des anomalies génétiques et de les surveiller. Quand leur bizarrerie se manifeste au grand jour, on se dépêche de les parquer dans une réserve isolée.

Les Bizarres est un petit livre jeunesse sans prétention qui ravira les enfants par ses péripéties, son humour mordant et son petit côté Roald Dahl, renforcé par les illustrations en noir et blanc d'Andrew Weldon. En plus de ça, l'auteur propose un message clair et des plus importants à inculquer au plus grand nombre : à savoir le respect de la différence. Un petit livre qui redonne envie de se teindre les cheveux en violets sans se soucier du jugement des autres !

__________

Acheter Les Bizarres, Tome 1 : Catastrophe à Huggabie City sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *