Cela faisait un moment que cette série me faisait de l’œil car j’aime beaucoup la Science-Fiction, en particulier dès que cela traite de robots. J’ai lu quelques livres d’Isaac Asimov, le père de la robotique si on peut dire, et j’aime beaucoup son style et sa façon de poser des questions sur l’humanité, l’intelligence artificielle etc. Ici on retrouve complètement un hommage à cet auteur des lois de la robotique.

4 tomes sont déjà sortis, mais il s’agit de 4 histoires indépendantes avec des auteurs et des dessinateurs différents, on peut donc les lire indépendamment les uns des autres. Pour ma part je pense me procurer la suite rapidement car cet ouvrage a été un gros coup de cœur, je l’ai vraiment adoré.

L’histoire se passe ici en 2545 où l’humanité est devenue immortelle mais aussi stérile grâce à une pilule bleue. Les humain sont jeunes, en bonne santé mais s’ennuient puisqu’ils ont l’éternité devant eux. Jusqu’au jour où Liv Anderson, une policière, enquête sur le meurtre d’un directeur de musée qui semble cacher bien plus qu’un simple meurtre. Parallèlement, Anna Hopkins, une restauratrice d’œuvres d’art, découvre qu’elle est enceinte ce qui n’était pas arrivé depuis 500 ans.

Ce qu’on peut déjà dire c’est que l’histoire est pleine de surprise et de rebondissement, je m’attendais juste à un complot un peu simplet mais l’histoire va plus loin et offre de vraies pistes de réflexions sur les androïdes comme l’aurait fait Asimov dans un de ses livres. On nous propose une vision intéressante ni noire ni blanche, où les méchants ne sont pas que des méchants et c’est toujours un bon point. On se questionne sur l’intelligence artificielle, sur le mensonge et sa nécessité, sur les robots et les lois de la robotique, (inscrites au début de la BD) sur la vie, sur l’humanité. Et tout ça sans avoir le temps de s’ennuyer puisqu’on a pas mal de scènes d’action, de courses poursuites et que l’histoire avance assez rapidement et est bien ficelée du début à la fin.

Côté illustration, c’est magnifique. On est sur de la peinture numérique, précise et propre avec de belles couleurs, un bel univers futuriste mais pas trop compliqué. Tout est très lisible, les cases s’enchaînent facilement on comprend tout très bien. Les décors sont soignés et certains vraiment splendides et assez réalistes. Là encore une pure réussite.

Je n’ai tout simplement rien à redire sur cette BD qui plaira à tout fan de science-fiction et j’ai très hâte de lire les trois autres tomes.

__________

Acheter Androides sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *