Et voilà, je me suis enfin attaquée aux Annales du Disque Monde du grand Terry Pratchett, le grand monsieur de la fantasy humoristique et parodique. C’est un des écrivains qu’il faut avoir lu si on aime la littérature de l’imaginaire ou la littérature tout court. Moi je n’avais lu qu’un tout petit livre, Drame de Troll (25 pages huhu) qui m’avait plu et où j’avais pu voir tout l’humour de Terry Pratchett et lire pour la première fois de ma vie de la fantasy parodique. Après je dois dire que ce n’est pas le genre que je préfère mais j’avais apprécié cette petite histoire.

Les Annales du Disque Monde c’est la grosse série de Terry Pratchett, c’est 35 tomes, le premier étant sorti en 1993, le 35 en 2014 et tout un tas d’autres écrits qui se passe sur le Disque-Monde. Je me devais de commencer cette série.

Les Annales du Disque-Monde : Dans ces livres l'action se déroule sur un monde en forme de disque (le Disque-monde), supporté par quatre éléphants reposant eux-mêmes sur le dos de la tortue géante A'Tuin qui voyage sans fin à travers le cosmos.

Dans ce premier tome on se situe dans la cité d’Ankh Morpork, où Rincevent, un mage (pas forcément très doué et qui ne connait qu’un seul sortilège mais il ne sait pas ce que c’est), va devoir protéger Deuxfleurs, un personnage assez naïf, hyper drôle qui n’arrête pas de s’attirer plein d’ennui et pour cause : c’est un touriste. Il vient d’une autre partie du disque-monde et se balade tranquillement à Ankh-Morpok muni d’un coffre-fort avec des pattes et rempli à ras bord de vraies pièces d’or. Comme tous les touristes il veut tout prendre en photo, il veut tout voir, il ne connait pas la valeur des choses ce qui donne lieu à des situations hilarantes et se met en danger inutilement, d’où l’aide nécessaire de Rincevent pendant que la Guilde des voleurs et celle des assassins fait tout pour mettre la main sur lui. Ce qui va les embarquer dans plein de lieux différents, affronter des dangers, rencontrer plein d’autres personnages.

Avec ce premier tome, petit mais chargé, on se rend compte que Terry Pratchett a vraiment créé tout un univers très complexe, bourré de références et qui peut laisser la place à des tonnes et des tonnes d’histoires passionnantes.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. J’avoue dans les premières pages, j’étais un peu perdue car on se retrouve dans un tout nouveau monde, avec plein de personnages et on est un peu lancé dans l’histoire sans trop savoir où on va, mais au fur et à mesure on en apprend un peu plus et une fois qu’on est dedans c’est tout bon ! J’ai adoré les personnages, notamment Rincevent le mage et évidemment DeuxFleurs qui est excellent. L’humour de Terry Pratchett est formidable, il y a eu tellement de moments dans le livre ou j’ai soit souris soit rigolé toute seule comme une idiote, c’était bon ! Et avec tout cet humour, l’écriture est au top, c’est bien foutu, ça se lit bien, c’est complexe sans être compliqué, c’est une super découverte.

Allez, plus que 34 tomes !

__________

Acheter La Huitième Couleur sur Amazon !

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Merci ! Tu peux foncer, je pense que tu vas adorer. Et puis ce premier tome est tout petit et t’es pas obligé de lire les 35 tomes en un coup XD