En 2017, je me suis lancée dans cette saga jeunesse de fantasy qui est un best-seller dans le monde entier. J’ai plutôt bien accroché au tome 1 qui était divertissant, frais, simple, bourré de péripéties et avec une bonne dose d’humour. On y rencontrait les jumeaux Alex et Conner, qui se retrouvaient propulsés dans le Pays des Contes, un pays où tous les contes de fées existent. Blanche Neige, Cendrillon, gobelins et autres créatures étaient présentes et nos jumeaux allaient devoir surmonter un tas d’épreuves avant de parvenir à rentrer chez eux. C’est avec une certaine hâte que je me suis procurée le tome 2 que j’ai pu lire à l’occasion du Cold Winter Challenge de Décembre 2017.

Chris Colfer le Pays des Contes 2

Et ce tome 2 m’a tout aussi plu. On retrouve nos deux personnages dans leur monde humains et mortellement banal, sans magie, languissants de pouvoir retourner au Pays des Contes, ce qui va prendre un certain temps dans le roman. Je dois dire qu’il y a un rythme un peu lent au début du livre pour finalement un peu trop accélérer sur la fin, ce qui est dommage. Mais pourtant j’ai préféré cette partie un peu plus calme, où l’on suit la vie de nos deux jumeaux qui ont grandi et qui s’affirment en tant que jeunes adultes. J’ai énormément aimé que Connor trouve sa place à l’école et se voit trouver une idée d’orientation vraiment intéressante et j’espère que cela se développera dans les autres tomes.

J’oublie toujours que tu es une vieille de quatre-vingts ans coincée dans le corps d’une fille de treize ans.

Concernant l'histoire de se tome 2 sans trop spoiler ceux qui n’auraient pas lu le tome 1, nos deux jumeaux vont évidemment devoir retourner au Pays des Contes car leur mère a été enlevée tandis que l’Enchanteresse Ezmia fait son grand retour, plus puissante et terrible que jamais. Ce second tome n’a pas d’histoire vraiment originale. Globalement on est sur la même trame que le premier tome, avec une nouvelle quête d’objets magiques, des péripéties, des rencontres avec des nouveaux personnages, comme la Reine des Neiges ou la méchante Belle Mère de Cendrillon. C’est un peu redondant et on se demande si cela sert à quelque chose. Cependant, il y a certains aspects qui m’ont bien plu, notamment la façon qu’à l’auteur de nous montrer cette méchante belle-mère et de nous faire réfléchir sur sa condition suite à ses actes envers Cendrillon. Les personnages ont une bonne évolution, j’ai apprécié toute la partie autour du personnage de Bob, un docteur travaillant avec la mère des jumeaux et qui va devenir plus qu’un ami. Les problèmes soulevés sont bons et sont traités de façon assez juste.

Le gros point fort selon moi et qui m’a énormément fait sourire c’est le personnage de Rouge, la Reine Petit Chaperon Rouge que l’on voit vraiment beaucoup dans ce tome et qui est mon personnage préféré. Pourtant ce n’est pas un personnage très sympathique, c’est la caricature de la princesse égoïste et superficielle, assez nunuche et qui ne fait que des bêtises. Mais elle en est vraiment très drôle et donne une vraie bouffée de fraicheur dans ce livre. J’espère qu’on continuera à la voir dans les tomes suivants.

D’après mon analyse, qui tient compte de toutes les données de la science et de la technologie, ce doit être de la magie.

Globalement c’est un bon tome avec encore une fois beaucoup d’énergie positive et d’espoir, on ne s’ennuie pas, on rencontre beaucoup de nouveaux personnages et la fin est vraiment intéressante puisqu’elle nous laisse à penser un tome 3 avec une trame peut être différente, ce que j’espère. C’est une saga très jeunesse mais moi ça me plait tout à fait donc je pense que les enfants pourraient vraiment adorer et je comprends que ce soit un best-seller. Bien entendu je lirai le tome 3 intitulé L’Éveil du Dragon dès que possible, car il me tarde de connaitre la suite.

__________

Acheter Le Pays des Contes, Tome 2 sur Amazon !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *