Voici une bande dessinée que j’ai empruntée un peu par hasard à la médiathèque. Je trouvais sa couverture assez belle et intrigante avec un style de dessin un peu sombre et griffonné comme j’aime et en plus le scénariste n’est autre que Franck Thilliez, auteur bien connu de thrillers et de romans policiers. De quoi attiser ma curiosité, car des bandes-dessinées de thriller pour les adolescents, je ne crois pas qu’il y en ait beaucoup et n’ayant jamais lu de romans de Thilliez, je me suis dit que je pouvais me lancer dans une BD à la place. Avec cette bande dessinée, l’éditeur Jungle ! nous propose une nouvelle collection intitulée Frissons qui proposera des thrillers pour adolescents et je trouve que c’est une super idée, surtout si on a des noms aussi bons que Franck Thilliez pour leur conception !

Franck Thilliez, La Brigade des Cauchemars

En ce qui concerne La Brigade des Cauchemars, qui est un premier tome, l’histoire de base m’a tout de suite plu. On va suivre Tristan et Esteban, deux adolescents de 14 ans qui font partie de la Brigade des Cauchemars, créée par le professeur Angus, le père de Tristan. Grâce à une technologie nouvelle, ils peuvent entrer dans les cauchemars des enfants et découvrir la source de leurs angoisses pour les aider. Dans ce premier tome, ils vont devoir pénétrer dans le cauchemar d’une jeune fille nommée Sarah pour découvrir ce qui la perturbe. Mais Tristan a l’impression d’avoir déjà vue la jeune fille et malgré l’interdiction d’entrer en contact direct avec elle, il va tenter d’en savoir plus…

Voilà une histoire qui est vraiment intrigante et que j’ai beaucoup aimée. On a ici un premier tome qui introduit bien nos personnages, qui pose un univers que l’on sent plein de mystères, et un procédé scientifique assez intéressant pour pénétrer dans les cauchemars. Ce procédé a ses propres règles, qui nous plongent dans un petit côté science-fiction qui est pas mal et avec lequel l’auteur pourra jouer par la suite. J’aime énormément l’idée, et je pense que pénétrer dans des cauchemars peut donner lieu à des expérimentations graphiques assez originales à voir dans une BD. Dans ce premier tome on n’est pas dans un cauchemar dingue, mais il y a quelques détails que j’ai trouvés amusant à retrouver et qui collent vraiment avec l’idée du monde onirique qui parfois n’a pas de sens, est absurde ou abstrait. C’est plutôt bien fait mais cela reste très accessible pour les adolescents. Niveau horreur ou éléments effrayants il n’y en a pas trop, cela reste assez soft. Enfin la résolution du cauchemar ou plutôt la solution était assez convenue mais néanmoins efficace. Trouver ce qui perturbe et fait peur à des adolescents pour pouvoir leur rendre une vie normale est un bon point de départ et véhicule des choses positives dans un thriller qui sera certainement haletant au fil des tomes.

Niveau dessin, j’ai beaucoup aimé le trait de Yomgui Dumont qui nous propose un trait un peu griffonné, plein de détails et avec des décors de cauchemars parfois flippants et bien réalisés. Difficile de donner graphiquement corps à un rêve mais ici on se rend parfaitement compte que l’on est dans un cauchemar grâce à quelques détails, pari réussi.

On a donc ici une BD qui propose de visiter les rêves d’adolescents et c’est une idée hyper plaisante et bien réalisée dans ce premier tome. Ce qui est certain c’est qu’arrivée à la dernière page de la BD, j’avais juste envie de pouvoir enchaîner avec le tome 2 car on nous laisse avec une révélation qui nous donne évidemment envie d’en savoir plus. C’est une très bonne BD que j’ai beaucoup aimée, elle mêle habilement sentiments adolescents, mystère, liens familiaux, monde onirique, tension et danger.

__________

Acheter La Brigade des Cauchemars sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *