Courtney Crumrin est une série de 6 bandes-dessinées scénarisées et dessinées par Ted Naifeh entre 2002 et 2013 qui me faisait de l’œil en bibliothèque pour ses dessins hyper graphiques et une histoire qui semblait fantastique, sombre et peuplée de créatures. En plus, Akiléos a décidé de rééditer cette série en 2017 sous forme de trois très belles intégrales en couleur, qui regroupent chacune deux tomes. Pour ma part j’ai emprunté les tomes originaux séparément en bibliothèque avec le tome 1 intitulé Les Choses de la Nuit en petit format couleur et le tome 2 intitulé Courtney Crumrin et l’Assemblée des Sorciers en grand format noir et blanc.

Ted Naifeh, Courtney Crumrin, Tome 1

On va suivre la jeune Courtney Crumrin qui va devoir déménager chez son oncle Aloysius à Hillsborough, là où elle ne connait personne. Tandis que nombreuses rumeurs à propos de son oncle et de sa demeure étrange circulent en ville, Courtney rumine et n’est pas du tout emballée par ce changement de vie. Très vite elle s’ennuie et ne trouve pas sa place au collège où elle se fait harceler jusqu’à ce qu’elle découvre que les rumeurs de créatures et de magie étaient peut-être finalement fondées et qu’elle pourrait tourner ces Choses de la Nuit à son avantage...

Si l’histoire de base parait tout à fait classique avec une jeune fille se retrouvant aux prises avec des monstres et autres créatures fantastiques, elle s’étoffe ensuite au fur et à mesure des chapitres et prend des tournants assez inattendus. Car si cette série reste avant tout destinée à la jeunesse, elle est pour le moins originale et extrêmement sombre, ce qui n’a pas été pour me déplaire bien au contraire. Les créatures présentes sont vraiment effrayantes, vicieuses et dangereuses. L’auteur n’épargne pas le lecteur puisqu’il fait vivre à ses personnages des situations dramatiques auxquelles je ne m’attendais pas de la part d’une BD jeunesse. Si le côté frissonnant et bel et bien là, la BD ne délaisse pas pour autant une réflexion intéressante sur les problèmes de la vie. Sont abordés : le harcèlement scolaire, l’intégration, la construction de l’individu, la famille, l’amitié ou encore les préjugés et c’est ce qui rend cette série intéressante à lire en plus d’être divertissante.

Les personnages et leurs relations sont également le point fort de cette bande-dessinée avec notamment notre tête de mule grincheuse Courtney Crumrin à laquelle on s’attache, malgré tous les mauvais choix qu’elle peut faire. Même si sa vie n’est pas facile, elle va vite tomber dans la facilité et utiliser la magie pour résoudre ses problèmes d’école, ce qui ne sera pas sans conséquence. Ce sera ainsi l’occasion de découvrir l’évolution de ce personnage, de la voir grandir, se responsabiliser et s’ouvrir à ce monde qu’elle déteste. Et bien qu’elle ne trouve sa place nulle part, même lorsqu’elle rencontre des enfants dont les parents pratiquent la magie, elle reste hyper intelligente, courageuse et c’est avec plaisir qu’on va la suivre tenter de combattre les injustices. Quant aux personnages secondaires, ils ne sont pas en reste et on a hâte de voir un peu plus Aloysius, l’oncle de Courtney qui est aussi un sorcier mystérieux se tenant à l’écart de la communauté des sorciers.

J’emmerde le monde normal

Ted Naifeh, Courtney Crumrin Planche
Planche de Courtney Crumrin par Ted Naifeh

Courtney Crumrin est donc une BD certes jeunesse mais qui plaira à chacun, car elle allie avec talent divertissement horrifique et fantastique et une réflexion sur le passage de l’enfance à l’âge adulte. En plus d’une touche d’humour bienvenue qui vient dédramatiser certaines situations vraiment sombres, la BD dispose d’un contexte et d’un univers assez riche et développé auquel on accroche tout de suite. Enfin, le tout est maintenu par des illustrations très graphiques, (que je préfère en noir et blanc) hyper contrastées et incisives, dans un style assez original et qui fonctionne parfaitement avec le côté obscur de la série.

__________

Acheter Courtney Crumrin, Intégrale 1 sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *