En 2016, Glénat a initié une nouvelle série de bandes dessinées vraiment prometteuse et hyper intrigante, des adaptations des livres de H.G Wells, ce grand auteur de science-fiction de la fin du XIXème siècle. Je vous avais déjà parlé du travail de Dobbs et de Mathieu Moreau sur La Machine à Explorer le Temps qui en plus d’être un magnifique objet BD était vraiment très réussi graphiquement et fidèle au livre original. J’avais beaucoup aimé, c’est pourquoi j’ai emprunté récemment les tomes 1 et 2 qui composent La Guerre des Mondes, qui adaptent là encore un des romans cultes de H.G Wells datant de 1898. Comme beaucoup, je connaissais le film La Guerre des Mondes avec Tom Cruise qui ne m’a pas laissé un très grand souvenir mais je n’avais jamais lu le livre original, ainsi j’ai pensé que ce serait un bon moyen de découvrir à nouveau cette histoire d’invasion extraterrestre.

Dobbs, La Guerre des Mondes tome 1

Le scénario est des plus simples : depuis plusieurs jours des sortes de météorites provenant de Mars tombent sur la terre. En Angleterre, dans le village d’Ottershaw, le Professeur Ogivly découvre que ces météorites sont en fait des cylindres géants faits de métal, œuvres d’une civilisation supérieure. Lors de l’ouverture du cylindre, il va apprendre que ces martiens ne sont pas là pour badiner. Les tripodes vont alors sortir des vaisseaux et commencer à semer la mort et la destruction dans le pays. L’élève du professeur va se retrouver seul et tenter de survivre et de combattre ces extraterrestres.

Là encore le scénario est signé Dobbs mais on retrouve Vicente Cifuentes au dessin. J’avais vraiment eu un coup de cœur pour les dessins de Mathieu Moreau sur La Machine à Explorer le Temps et j’aime tout autant les dessins de ces deux tomes-ci. Le dessinateur fait un excellent travail soigné, propre, dans un style à la fois classique et moderne. Les lignes sont belles et pures et nos personnages vraiment sympathiques. Quant aux créatures de l’espaces elles sont elles aussi bien dessinées, avec un design un peu kitsch qui va parfaitement avec cette histoire d’invasion un peu datée. Les couleurs sont également soignées et donnent une vraie ambiance à la BD. Les dessins sont donc le point fort de cette BD, de même que son édition, toujours aussi belle dans un style un peu steampunk qui attire l’œil.

La Guerre des Mondes Tome 2
La Guerre des Mondes, Tome 2

Cependant j’ai été beaucoup moins convaincue par cette histoire que La Machine à Explorer le Temps. Je ne pense pas que cela vienne de la BD mais plutôt de l’histoire originale en elle-même. On sent vraiment cette histoire d’invasion extraterrestre datée du XIXème siècle, il n’y a pas de véritable réflexion derrière, en tout cas pas à mon sens ou pas assez. On a juste une espèce venue de l’espace souhaitant nous détruire et un homme essayant d’y survivre et contemplant la destruction et la mort de milliers d’êtres humains. C’est un peu trop classique pour moi, néanmoins le fait que l’histoire se passe au XIXème siècle est intéressante parfois car on assiste à une certaine naïveté des personnages et du siècle en question que l’on ne retrouve pas dans les films ou les livres d’invasion d’aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé cette ambiance XIXème avec ses charrettes, ses armes rudimentaires, son langage, tout ceci est bien retranscrit dans la BD. Enfin j’ai apprécié la fin, assez surprenante et qui va là aussi à l’encontre de ce qu’on l’habitude de voir dans ce genre de récit.

Au final on a un récit apocalyptique plutôt agréable et plaisant à découvrir de par ses graphismes, son ambiance du XIXème siècle et c’est vraiment formidable d’avoir eu l’idée d’adapter les récits d’HG Wells, précurseur de la science-fiction. L’histoire est beaucoup moins intéressante que celle de La Machine à Explorer le Temps mais cela reste une bonne BD qui me donne envie de lire les autres adaptations, à savoir L’Homme Invisible et L’Île du Docteur Moreau.

__________

Acheter La Guerre des Mondes, Tome 1 sur Amazon !

Acheter La Guerre des Mondes, Tome 2 sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *