Voici une magnifique BD qui me faisait envie depuis longtemps. C’est une série créée et dessinée par Alex Alice en 2014 et qui a la particularité d’avoir été premièrement éditée sous forme de journaux. 9 numéros sont parus entre 2014 et 2017 sous la forme de journal agrafé grand format, avec des planches d'histoires, de résumés et des pages d'articles. Lorsque j’avais vu ces journaux étranges et très jolis en librairie j’avais tout de suite été attirée. Depuis ces journaux ont été republiés sous forme de BDs plus classiques, ce que nous avons ici, chez les éditions Rue de Sèvres où chaque volume y regroupe 3 journaux. Ainsi on a la série complète en 3 BD puisque la dernière a été publiée en 2017.

Alex Alice, Le Château des Étoiles

On se situe en 1868 où la mère de Séraphin, une aventurière et scientifique tente de prouver l’existence de l’Ether, une substance qui permettrait de faire fonctionner des machines capables d’aller dans l’espace et plus encore. À bord de son ballon monté très haut en altitude elle disparait mystérieusement, laissant séraphin et son père désemparés. Un an plus tard, une lettre anonyme leur est envoyée et révèle que le carnet de bord de la mère de Séraphin a été retrouvé. Ils vont alors suivre la piste de cette mystérieuse lettre jusqu’à un château en Bavière, habité par le roi Ludwig de Bavière. Ce dernier recrute alors le père de Séraphin pour l’aider dans la construction de son engin spatial en cuivre et en bois fonctionnant grâce à l’Ether...

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

J’ai vraiment adoré cette bande dessinée que j’ai trouvée très belle et qui nous propose une histoire passionnante. Il s’agit de rendre possible la conquête de l’espace au XIXème siècle grâce au pouvoir de l’Ether. Ce qui me plait beaucoup, c’est qu’on associe des théories scientifiques qui ont existées mais se sont révélées inexactes ou non exploitables pour proposer une histoire fictive où cette théorie serait avérée. C’est le propre du genre steampunk qu’on pourrait ici renommer en Etherpunk. L’Ether a fait l’objet de nombreuses théories notamment de la part d’Einstein et elle était considérée comme une substance remplissant l’espace. J’aime énormément tout ce qui touche la physique et les théories liées à l’espace, et lorsque celles-ci sont vulgarisées intelligemment comme ici en BD, j’adhère complètement. On a évidemment ici une référence et un côté très Jules Vernes avec son De la Terre à la Lune qui rend cette histoire très jolie, poétique et subtile. On a un bonne part de science, de technologie mais aussi d’amitié et d’humour.

On va suivre un trio de personnages intéressants et attachants comprenant Séraphin, le fils du professeur, qui est un rêveur, un aventurier et un scientifique comme ses parents, Hans qui travaille pour le roi et apporte la touche d’humour mais brille aussi par son intelligence et son bon sens et enfin Sophie, une servante qui va se révéler courageuse et intrépide. Ensemble ils forment les chevaliers de l’Ether et vont devoir faire face à complot et à des problèmes politiques de l’époque. Car la Prusse veut s’emparer de tous les territoires germaniques y compris la Bavière pour en faire l’Empire Prussien. Avec l’Ether, la Prusse pourrait envahir le monde et devenir les maitres de l’exploration spatiale. Après des sabotages et la présence d’espions, nos trois héros vont tout faire pour protéger le roi et son vaisseau. J’ai énormément apprécié la présence d’éléments historiques et politiques dans cette BD d’autant qu’ils sont simple à suivre et à comprendre. En plus de cela on a une apparition d’un autre personnage historique, féminin de surcroit qui est super intéressant et qu’on espère revoir dans les autres tomes.

On a ici une bande dessinée à la fois belle, originale et intéressante à suivre que j’ai adorée et dont je lirai très vite le deuxième tome. D’autant que la fin en cliffhanger nous donne énormément envie de nous jeter sur la suite. Graphiquement, on a des crayonnés peint à l’aquarelle de façon très aérienne, poétique et subtile avec des belles couleurs pastel. Les décors sont très beaux et le dessin est vraiment plein d’élégance, c’est un vrai régal. Une très belle BD qui mêle aventure, sciences, histoire et politique que je recommande vivement.

__________

Acheter Le Château des Étoiles sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *