J’avais énormément aimé le tome 1 de Zombillénium signé Arthur de Pins, également auteur de la trilogie de bande-dessinée La Marche du Crabe que j’avais lu en 2017. Après ce tome 1 nous avons pu voir le film adapté de cette BD, Zombillénium, créé là encore par Arthur de Pins et Alexis Ducord. Nous avons adoré le film qui reprend tous les éléments savoureux de la BD tout en y apportant des modifications et nouveautés qui font sens dans un film d’animation. Ainsi je vous recommande grandement le film. Dès que possible je suis donc allée emprunter les tomes 2 et 3 qui clôturent pour l’instant Zombillénium.

Arthur de Pins, Zombillénium Tome 2

Zombillénium est un parc d’attraction qui emploie des vrais monstres, mais les visiteurs ne le savent pas. C’est une vraie entreprise qui a donc ses propres problèmes comme le stress, les heures de travail et de repos et les mêmes procédures ou fonctionnement qu’une entreprise "normale". On va y voir des syndicats, des séminaires de Team Building, la direction des Ressources Humaines ou encore des lipdubs mais appliqués à des vampires, zombies, loup-garou et autres créatures qui travaillent dans le parc. Et c’est évidemment très drôle mais en plus de ça on y sent évidemment le côté satirique (et satyrique aussi). Du coup c’est une BD qui fera rire les enfants car il y a des monstres et rire les adultes car ils y retrouveront leurs propres inquiétudes du monde du travail.

C’mon Elvis ! Shake that Pelvis !

Ce tome 2 qui s’intitule Ressources Humaines ne poursuit pas vraiment les révélations de la fin du tome 1 et part un peu dans une autre direction mais pour ma part cela ne m’a pas dérangée. Ici on est vraiment centré sur les revendications salariales et les conflits entre le parc d’attraction et les humains qui habitent autour, où le taux de chômage est élevé. Tags sur les murs, avertissement du curé du coin et sabotages des attractions, le ton monte dans ce tome 2 et le directeur du parc, Francis Van Bloodt va devoir la jouer fine pour faire tourner Zombillénium au mieux.

J’ai tout autant adoré ce tome 2 que le premier, qui encore une fois est très drôle. C’est toujours aussi bien dessiné comme Arthur de Pins sait le faire, avec Illustrator et une technique de dessin vectoriel et numérique qui change beaucoup des BD classiques. On découvre ici quelques nouveaux personnages intéressants et on en apprend un peu plus sur les autres. Je me suis évidemment empressée de lire le tome 3 à la suite !

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. La couverture de Zombillénium est magnifique et j’ai encore plus envie de découvrir le tome 2 . Sinon l’effet de vos onglets (peinture qui coule) est trop dingue. Super beau. je vais aller voir vos liens youtube du coup ;)

    1. Ah ben merci, ça fait plaisir d’avoir des retours sur le site ! :)
      Les onglets ont été dessinés par le P’tit Yahourt et j’ai fait l’effet de coulure en développant le site.