J'aime m'intéresser aux bases des genres que j'apprécie. Que ça soit dans le domaine musical, cinématographique ou littéraire, j'adore connaître et découvrir les fondements et les pionniers parce que c'est en étudiant les débuts d'un courant qu'on arrive à mieux cerner les subtilités des œuvres modernes. Il y a aussi une certaine forme de pureté dans ces créations précurseures qui nous font remonter le temps et qui nous permettent parfois de redécouvrir pour la première fois les genres qu'on pensait connaître. C'est exactement ce que nous propose Pedro Rodríguez, qu'on avait découvert avec son aventure Omar, Le Navigateur et qui nous avait transporté dans le passé avec sa jolie réécriture Les Lutins Et Le Cordonnier. Il nous livre aujourd'hui Histoire(s) À Dormir Debout, une BD qui adapte sept histoires d'épouvante classiques en allant d'Edgar Allan Poe à Guy De Maupassant.

Couverture de Histoire(s) À Dormir Debout

Dans Histoire(s) À Dormir Debout, Pedro Rodríguez adapte les histoires suivantes :

  • La Pension Bucksdale De Camden Hill de Catherine Crowe
  • La Main de Guy De Maupassant
  • Le Chat Noir d'Edgar Allan Poe
  • Le Pacte De Sir Dominick de Sheridan Le Fanu
  • Le Récupérateur De Cadavres de Robert Louis Stevenson
  • La Maison Du Cauchemar de Edward Lucas White
  • Le Vampire de John William Polidori

Ces sept histoires abordent des genres et des thèmes variés, on y retrouve de l'horreur, de l'épouvante, du paranormal ou encore des vampires, le tout dans le contexte de l'époque, principalement le 19ème siècle, ce qui ajoute par moments une touche gothique. Les histoires sont ici raccourcies et remaniées pour tenir sur une douzaine de planches, la narration suit généralement un rythme assez rapide qui reste raccord au format de la nouvelle mais Pedro Rodríguez sait aussi prendre son temps sur des points essentiels. Cependant, certains titres auraient mérité quelques planches en plus et le rythme est parfois inégal entre les histoires. Si La Pension Bucksdale De Camden Hill est une mise en bouche un peu légère, Le Vampire est la conclusion parfaite pour ce volume qui oscille entre un hommage de l'auteur aux grands noms de la littérature classique de l'épouvante et un travail d'archiviste qui souhaite partager son amour pour des œuvres qui l'ont forgé. Et pour parfaire les honneurs, chaque histoire nous est introduite par l'auteur original accompagné de sa biographie qui nous aide à recontextualiser les faits, la période et son état d'esprit.

Histoire(s) À Dormir Debout - Page 4
Pedro Rodríguez - Histoire(s) À Dormir Debout (Les Aventuriers de l'Étrange)

En plus d'avoir adapté ces histoires, avec l'aide de Jorge García sur deux titres, Pedro Rodríguez nous démontre ses qualités d'illustrateur avec son trait rond, un soin particulier apporté aux personnages et aux ambiances ainsi qu'un style très travaillé avec de multiples techniques au sein d'une même case. Notamment avec des incrustations de motifs, pour créer les textures des vêtements ou des tapisseries, mais aussi de tableaux et même de journaux. Mais cet écrin ne serait pas complet sans le superbe travail d'édition, un grand format soigné, avec une belle mise en page dans laquelle on retrouve le titre de l'histoire et l'auteur au niveau de la pagination, et une magnifique couverture inédite de l'auteur.

Histoire(s) À Dormir Debout est un bel objet-BD. Généreux avec ses 92 pages et ses sept histoires, cet ouvrage fait un tour d'horizon de la littérature d'épouvante classique et donne envie de se plonger dans les œuvres qu'il aborde pour en savoir plus. Une bonne idée de cadeau aux amateurs du genre comme aux novices qui souhaitent découvrir les racines gothiques d'un style qui nous fait toujours frissonner aujourd'hui.

__________

Acheter Histoire(s) À Dormir Debout chez Les Aventuriers De L'Étrange !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *