Si vous n'avez jamais lu Descender, je ne peux que vous inviter à jeter un œil à la vidéo que nous avions faite sur cette géniale saga de science-fiction en comics signée par Jeff Lemire et magnifiquement mise en images par Dustin Nguyen. L'histoire se déroule dans un univers où les robots ont été interdits après que celui-ci ai presque été détruit par des machines mystérieuses d'une taille incommensurable. On y suit Tim-21 un robot-compagnon pour enfants qui sort d'une veille de dix ans accompagné de son chien-bot Bandit. Il est rapidement pris en charge par la Capitaine Telsa, M. Tullis et le Dr Jin Quon qui cherchent à comprendre pourquoi un simple robot de compagnie possède dans son ADN numérique des correspondance avec les Moissonneurs titanesques qui ont failli réduire la galaxie en ruines tout en échappant aux chasseurs de primes liquidateurs de robots dont un certain Andy... Mais l'ampleur de la situation est bien plus importante qu'elle n'y parait.

Couverture de Descender Tome 5

Dans ce cinquième tome, on retrouve une fois de plus nos personnages séparés en plusieurs équipes disséminées dans la galaxie dans un modèle de narration aux allure de chaises musicales qui a été éprouvé depuis le début du récit. Chaque groupe suit sa propre aventure, les personnages se croisent, se séparent, se mélangent et se retrouvent tout en visitant des mondes variés ou en subissant des épreuves haletantes.

Les personnages continuent toujours d'évoluer : les émotions et l'humanité sont toujours au cœur de ce volume de Descender. On retrouve Telsa et Quon aux prises avec l'espion de la Résistance Robotique qui possède des motivations découlant d'un endoctrinement suprémaciste en plus d'un désir d'approbation de la figure paternelle tandis que le Docteur doit assumer les conséquences de ses actions.

Ailleurs, Foreur, le robot minier aux fonctions basiques continue à devenir plus humain que jamais alors qu'il évolue sur une planète foisonnante riche en histoire : une preuve de plus que Jeff Lemire a créé un univers vaste et complet avec une attention particulière aux détails historiques même pour une utilisation de seulement quelques pages... On se prend à rêver d'autres aventures dans cet univers.

Si on prend toujours autant de plaisir à suivre cette saga, c'est en partie grâce au style graphique de Dustin Nguyen qui nous livre de somptueuses illustrations à l'aquarelle parfaitement maîtrisées. Les personnages sont expressifs et les décors détaillés, mais c'est dans les plans spatiaux qu'on est le plus happé par le travail des couleurs et des échelles.

Planche de Descender, Tome 5
Dustin Nguyen - Descender, Tome 5 (Urban Comics)

Si jusque là, l'histoire prenait le temps de se poser et offrait des digressions immersives sur le passé des personnages et le contexte de l'univers, les enjeux deviennent maintenant colossaux et tout s'accélère. On ressent cette urgence dans le style narratif particulier à ce nouveau tome qui emprunte aux séries télé d'action et de suspens avec des coupes à cliffhanger et des retours arrières de quelques secondes pour apporter un angle nouveau sur certaines scènes particulières. On arrive désormais au début de la fin et ceci est confirmé puisque le prochain tome sera le sixième et dernier volume de l'aventure Descender.

Ce pénultième tome donne un sacré coup de fouet à l'intrigue en faisant enfin se rencontrer les deux factions les plus puissantes de la galaxie, augmentant par la même occasion les enjeux et l'attente par rapport à une fin qui se rapproche. Tout au long de son développement, Descender aura été une histoire à part qui mise sur la construction et les interactions de ses personnages ainsi que sur le fourmillement de détails encyclopédiques sur l'univers parfois au détriment de l'action. Ce cinquième tome renoue avec un tempo plus soutenu et affirme les enjeux dantesques qui seront au cœur de l'ultime volume, qu'on imagine bien arriver dans les librairies cet hiver !

__________

Acheter Descender, T.5 sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *