Après avoir adoré le premier tome des aventures de Rick et de son petit-fils Morty, je n'ai pas trouvé de raison valable pour passer à côté de la suite. Pour rappel (ou découverte), nous suivions les Rick et Morty de la dimension C-132, semblables à ceux de la série animée, originaires de la C-137, mais dont les péripéties dans des mondes parallèles plus fous les uns que les autres n'ont pas d'incidence sur le show.

Couverture de Rick And Morty, Tome 2

Fidèle à l'architecture du premier volume, ce tome comporte trois nouvelles histoires. Dans la première, les deux personnages fuient un monstre-virus tueur de Rick en se réfugiant dans une dimension aux allures crasseuses et futuristes, mais surtout dépourvue de Rick. Nous suivons ensuite une aventure de la fameuse Agence Grosses Boules (ou Ball Fondlers en VO) avant de voir Rick et Morty assister à la traditionnelle fête de Blumbus, le pendant bizarroïde de la fête de Noël dans une autre dimension.

Comme d'habitude, on joue avec les dimensions en voyageant dans des univers issus d'une création débridée qui ose dérouter en utilisant et en détournant les codes de la science-fiction. La première histoire étant plus longue que les autres, puisqu'elle s'étale sur trois chapitres, on a le temps de se plonger dans cette nouvelle dimension qui emprunte au cyberpunk tout en décodant ses clichés sous l’œil cynique de Rick. Ce comics est un véritable bac à sable pour Zac Gorman qui a bien compris l'univers du show et qui évolue avec lui. Les relations et les personnages s'affinent, on arrive à un équilibre pour Morty entre sa naïveté et son expérience. Le langage tombe moins dans la grossièreté facile et certains dialogues travaillés instaurent un certain malaise grâce à l'attitude de Rick, cynique et nihiliste. Si l'aventure est bien présente, c'est la dynamique familiale qui est au cœur de cette première histoire avec une version exacerbée de la famille dysfonctionnelle des Smith.

Extraits de Rick and Morty Tome 2
CJ Cannon - Rick and Morty, Tome 2 (HiComics)

Les deux histoires suivantes, complètes en un chapitre, nous proposent de s'attarder sur deux autres facettes de l'univers. L'absurde est omniprésent dans l'aventure de l'Agence Grosses Boules avec des personnages et des situations plus improbables les unes que les autres et un déroulé narratif complétement chaotique. Cette série télé d'un univers parallèle apporte une bouffée d'air frais, d'action et de rigolade bienvenue... en particulier après la première histoire plutôt sombre. En plus, la chute est complètement déroutante, dans le plus pur esprit de la série et le style graphique change puisque CJ Cannon laisse la place à Andrew MacLean pour ce chapitre.

La dernière aventure nous conduit dans un univers semblable au nôtre où la fête de Noël existe sous le nom de Blumbus, où on décore les sapins avec des ananas et où le personnage emblématique est connu sous le nom de M. Cheminée. Et pourtant, malgré ces ressemblances, l'atmosphère semble glauque et malaisante. L'occasion de découvrir les joies du voyage trans-dimensionnel et de profiter de l'imagination et du dessin de Zac Gorman qui prend les crayons pour cette dernière histoire.

Une fois de plus, on a droit à une section bonus qui contient quatre très courtes histoires aux idées originales qui ajoutent encore plus de texture à l'univers en mettant les personnages en scène dans des situations du quotidien et en proposant des réflexions ou des touches d'humour.

Encore un succès pour ce comics qui élargi habilement l'univers de la série animée tout en respectant son ton et le même objectif. C'est divertissant, c'est intelligent, ça fourmille de bonnes idées et ça fait du bien alors qu'on attend la nouvelle saison de Rick And Morty. Rendez-vous en novembre pour la sortie du troisième tome !

__________

Acheter Rick and Morty, Tome 2 sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *