Cette année, j’ai surtout lu deux auteurs : Mathias Malzieu et Neil Gaiman ! Neil Gaiman est vraiment un excellent auteur, il faut vraiment que je lise ses comics cultes prochainement. Il écrit des histoires fantastiques originales, il a une belle plume et ses univers sont toujours intéressants. J’avais très envie de lire American Gods puisque la série a été un énorme coup de cœur, probablement ma série préférée de 2017. Du coup j’avais envie de pouvoir comparer les deux et surtout de connaitre la suite de l’histoire.

Neil Gaiman - American Gods

J’ai adoré ce livre, qui m’a vraiment surprise et j’ai adoré me plonger dans cet univers sombre et étrange, peuplé de dieux et de mythes. On retrouve vraiment l’histoire proposée dans la série, à quelques détails près. Disons que dans la série, ils ont bougé l’ordre de certains évènements et la façon dont on rencontre certains personnages, mais je la trouve très fidèle et très réussie.

Ici on a un gros pavé de 600 pages, et si on a pas vu la série, ce sera peut-être un peu difficile de rentrer dans cette lecture, car il y a pas mal de personnages et on ne nous explique pas tout, j’imagine qu’on peut se sentir un peu perdu, de plus c’est un livre qui prend vraiment son temps donc je comprendrais si certains le trouvent trop long, pour ma part je l’ai adoré.

On va suivre le personnage d’Ombre qui est libéré de prison sur parole puisque sa femme vient de décéder. Tout chamboulé, il va faire la connaissance de Voyageur, un vieux monsieur énigmatique qui va lui proposer de travailler pour lui. Sauf que Voyageur est plus que ce qu’il n’y parait, comme beaucoup d’autres personnages qu’Ombre va rencontrer c’est un dieu qui mène un conflit où s’affrontent dieux mythologiques de l'ancien monde face aux nouveaux dieux de la technologie et du modernisme de l'Amérique menés par le mystérieux Monsieur Monde. Coincé malgré lui dans ce conflit, il va enchaîner les découvertes les plus incroyables de choses qu’il pensait impossibles.

J’ai adoré tous les personnages, Ombre en particulier est quelqu’un de très sensé, de très calme et apaisant. Voyageur, ce vieil arnaqueur mystérieux, est formidable. Le Leprechaun, que l'on voit plus dans la série que dans le roman me plait beaucoup aussi. Bref, on y trouve des tonnes de dieux et de créatures différentes issues de diverses croyances et de plein d’époques et de lieux variés. Neil Gaiman s’y connait vraiment en mythes et légendes et ça se ressent en lisant ce livre. Mais ce n’est pas trop érudit pour autant : même si on ne connait pas trop les dieux et mythes on peut tout à fait suivre. L’histoire fait très road trip puisqu’Ombre va pas mal transporter Voyageur à travers les USA et c’est ce qui donne aussi ce côté lent à l’histoire qui m’a séduit.

Contrairement à la série, on va avoir un long passage vers le milieu du roman où Ombre n’est plus avec Voyageur, mais est isolé dans une petite ville tranquille où il marche, va à la bibliothèque, discute avec des gens, etc. J’ai beaucoup aimé ce passage que j’ai trouvé très relaxant.

La fin du roman m’a fait halluciner, je ne m’y attendais pas du tout et je n’avais qu’une envie, en parler avec Dan sauf qu’il ne l’a pas lu, c’était assez frustrant. De grosses révélations et surprises sont donc au rendez-vous. Un roman génial avec une ambiance comme je les aime. Un gros coup de cœur, pour l’instant mon préféré de Neil Gaiman.

__________

Acheter American Gods sur Amazon !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *