J’ai découvert le travail de Skottie Young grâce aux comics Rocket Raccoon que j’avais vraiment bien aimés en termes d’illustrations avec ce côté cartoon bien barré et ses couleurs vives, flashy et magnifiques. J’ai tout de suite adoré le style de Skottie Young et dès lors il m’en fallait plus ! Du coup, quand j’ai vu qu’il avait créé son propre comics, I Hate Fairyland, j’ai tout de suite eu envie de le lire. Puis, il est finalement sorti en VF chez Urban Comics et j'ai alors enfin pu le découvrir, début 2017.

Ce comics est plus qu’un coup de cœur, il s’agit de mon comics préféré de 2017 et Dan l’a adoré également. C’est une valeur sûre, totalement approuvé par le Pugoscope ! En plus, le tome 2 est aussi sorti en 2017, intitulé Sur le Trône, et il fut également une pure merveille !

I Hate Fairyland Tome 2
I Hate Fairyland Tome 2 : Sur le Trône

On va suivre une histoire bien déjantée où une petite fille qui s’appelle Gertrude va se retrouver aspirée par la moquette de sa chambre et conduite dans Fairyland, un lieu féerique et magique, immense, peuplé de créatures diverses et variée, où règne la reine Cloudia et où tout n’est que sucre et couleurs fluo. Elle va devoir entamer une courte quête pour trouver en une journée une clé qui lui permettra de rentrer chez elle. Sauf que notre Gertrude n’est pas très douée et même avec son compagnon Larry la mouche elle n'a toujours pas cette sucrerie de clé au bout de 27 ans ! Malgré les années, Gertrude a toujours l’apparence d’une petite fille aux cheveux verts mais à l’intérieur elle bout, elle en a ras le marshmallow de cette quête et de ce pays ! Elle est aigrie et violente et du coup elle dézingue tout ce qu’elle croise. Gare à sa hache car elle n’hésite pas à la sortir à tout bout de champ même pour zigouiller les plus mignonnes et pacifiques des créatures.

Voilà une histoire bien déjantée c’est le moins que l’on puisse dire. Les amateurs de réécritures de contes seront ravis puisqu’on retrouve tous les codes des mondes féeriques et magiques, détournés et surtout dézingués par notre héroïne. Ce comics est un véritable défouloir de violence et en même temps de mignonneries comme on en a jamais vu. Cette histoire est absolument géniale, on ne s’ennuie pas, c’est très bien rythmé, tout est vraiment très drôle. Car notre chère Gertrude est devenue très très grossière puisque personne ne l’a éduquée depuis des années, mais rassurez-vous, les gros-mots sont remplacés par des noms de sucreries absolument tordant (Sucre Ma Frite !). Les dessins sont divins, Skottie Young excelle dans ce côté cartoon, c’est très expressif et les couleurs de Jean-François Beaulieu sont hyper flashy, bien travaillées et au top. Même les polices d’écritures ont été travaillées dans le moindre détail. C’est un livre qui se dévore et qui fourmille de détail donc il est à lire et à relire. L’univers est bien entendu hyper riche et vaste, avec des tas de créatures différentes, de lieux différents, de quêtes. C’est un comics absolument parfait selon moi, un sans-faute.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *